ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Bienvenue à toutes et à tous !  
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Vous êtes sur le site de Karim Kherbouche

"Ce site n'est pas seulement un site, mais une révélation. Double. Celle d'un jeune passionné au coeur pur et celle d'un paysage artistique rare. Merci pour ce voyage coloré dans ton monde, beau, touchant, instructif et si riche à la fois. Cette délicieuse escale est un havre de paix."  
L'artiste peintre Zohra Lacal  
 
Bonjour ami(e) Internaute! 
Vous êtes le (la) bienvenu(e) sur le site kherbouche.pupulus.org.  
 
Vos suggestions et votre opinion m’intéressent. N'hésitez pas à m'en faire part sur le Livre d'or.  
Merci de votre visite! 

----------------------------------------------------------------------
 
Visitez aussi mon blog "Le Français à l'école"
 
Tabouanant sous le choc suite au suicide de Si Dai Ougour 
Ammi Dai g'Ougour, ou bien Si Dai, comme on aime bien l'appeler dans notre village s'est donné la mort le vendredi dernier. C'était un homme qui aime beaucoup les jeunes et qui avait le sens de l'humour. Le village est en deuil. L'ennterrement aura lieu aujourd'hui 08 juin 2008Lire la brève dans la Dépêche de Kabylie  
-------------------------------------------  
A la Une : 
Théâtre 
''Taddart-iw'', nouveau monologue de Akli N’tmazirt 
L’ambition n’est pas de donner une recette du développement mais de rechercher le nœud gordien de la crise qui engourdit l’esprit des siens et de leur faire rendre compte qu’ils sont, somme toute, "noyés dans un verre d’eau!".Lire la suite  
 
Akbou/Entretien avec Dr. Farid Kherbouche:  
"Le mausolée du Piton peut contribuer au développement de l’activité touristique" 
Le mausolée du Piton d’Akbou a de tout temps suscité la curiosité des historiens, des archéologues et des plumes d’horizons divers. Même si la thèse du mausolée est sans conteste plausible, ce n’est guère le cas de l’hypothèse de son origine romaine retenue par le commun des mortels. D’aucuns pensent plutôt que l’édifice présente des traits d’une architecture plus ancienne que celle romaine. Lire la suite 
- Ighil-Ali / 30e anniversaire de sa disparition. L’inoubliable Taos Amrouche 
----------------------------------------------------------------------
 
Femmes 
- Egalités différence: deux exigences contradictoires? 
"Le seul racisme sérieux, en définitive, se passe entre femmes et hommes...".Lire l'article et ses intéressants liens 
- Femmes: égales à elles-mêmes, toutes ces actrices, inégalité sexuelle en milieu scolaire: une volonté des femmes?, et bien d'autres thèmes relatifs aux femmes 
 
Azazga lui rend hommage 
Malika Domrane, l'insoumise 
Malika Domrane vient au monde un certain 12 mars 1956, à Tizi Hibel, village de la Haute Kabylie où ont vu également le jour deux grandes figures de la littérature algérienne, en l’occurrence Fadhma Nait Mansour et Mouloud Feraoun. Dès son jeune âge, elle prend conscience du déni identitaire et de l’amère condition des femmes. Etant doublement victime, elle n’a pas le choix : soit elle pleure son sort et le subit, soit elle agit et résiste. Malika, bien sûr, opte pour la deuxième possibilité qui n’est évidemment pas de tout repos.Lire la suite  
 
Entretien avec la poétesse Lynda Koudache 
"Je suis être humain avant d'être femme" 
... 
La condition des femmes est assez récurrente dans votre œuvre ; vous réclamez-vous porte-parole de la femme kabyle ?  
ll J’ignore si, à travers la poétesse que je suis, j’incarne mes concitoyennes. Je ne suis pas sans savoir que ce n’est nullement une tâche facile et j’avoue que cela n’a jamais été mon dessein. Il me semble qu’à chaque femme kabyle une façon à elle de s’exprimer. Si certaines, comme moi, trouvent dans la poésie un moyen idéal pour dire leurs sentiments profonds, d’autres en revanche préfèrent s’exprimer à travers le tapis, la poterie, etc, Lire la suite  
--------------------------------------------------------------
 
Reportages:  
Si Tabouanant m’était contée 
Quel que soit le chemin que l’on emprunte pour aller à Tabouanant, au bout d’un certain temps, on se retrouve tout à coup face à face avec ce village qui affiche une "mine" bien accueillante.Lire la suite  
 
Belayel, village perché 
Nous arrivons à Belayel, village situé à l’extrémité sud de la wilaya de Béjaia, sur le flanc nord des Bibans. Il est à environ 24 kilomètres du chef-lieu de la commune d’Ighil Ali. Il est constitué, au sommet de la montagne, d’un ensemble de maisons, de style kabyle ancien pour la plupart, enchevêtrées et traversées par d’étroites ruelles qui se retrouvent toutes à la place des Martyrs, lieu de prédilection des vieillards. Tout en bas, des hameaux éparpillés ça et là et joints par des pistes agricoles. Lire la suite 
----------------------------------------------------------------------
 
Chanson : 
Yasmina 
La voix du coeur 
Lorsque l’on écoute pour la première fois Yasmina, l’on se demande quel est ce “petit quelque chose” qui nous attire chez elle. Sa belle voix remplie de tendresse nous réchauffe les cœurs et nous délivre, ne serait-ce que durant quelques instants, de notre quotidien morose, marqué par la violence, la haine et l’exclusion. Elle nous apparaît alors telle une fleur au beau milieu du désert. Lire la suite 
 
Amour Abdenour, le nouvel album 
Entretien avec Messaoud Oukil:“Mes chansons sont engagées mais pas subversives” 
----------------------------------------------------------------------
 
Légende kabyle 
La fiancée d’Anzar 
Le village apparaissait tel un amas de pierre posé au beau milieu d’une immense clairière couverte de verdure, entourée d’un massif forestier et d’une chaîne montagneuse qui semblait s’accrocher au ciel bleu azuré. Tout autour, les vergers étaient légion.  
Chaque jour, une jeune fille au visage aux traits délicats et à la démarche voluptueuse descendait le sentier serpentant à travers de gigantesques pins pour atteindre la rivière située en bas. Elle marchait comme à son accoutumée en chantant une douce mélopée. Sa belle voix conjuguée à la chaleur des rayons du soleil réchauffant les cœurs et les corps, le ruissellement des eaux et le murmure joyeux des habitants du village donnaient envie de croquer la vie à belles dents !. Lire la suite 
----------------------------------------------------------------------
 
Tradition 
Célébration du nouvel an berbère en Kabylie 
Le 12 janvier, plusieurs régions de l’Afrique du nord fêtent Amenzu n Yennayer (le premier janvier amazigh) de l’année berbère 2956. Ce jour est compté parmi les solennités communautaires qui sont, avant tout, religieuses et il est célébrée depuis des millénaires.!. Lire la suite 
----------------------------------------------------------------------
 
Interview 
Ali Amrane :  
« J’ai hâte de retrouver mon public en Algérie !»  
 
 
Tu as commencé à t’intéresser à la musique en reproduisant les mélodies d’anciens chanteurs kabyles avec des instruments rudimentaires que tu as toi-même fabriqués. Ensuite, tu t’es singularisé en adoptant un style musical plutôt folk rock. Comment expliques-tu ce tournant dans ta vie artistique? 
 
Heureusement que j’ai évolué depuis le temps ! Au fait, j’ai commencé de jouer la musique que j’entendais autour de moi. Plus tard, j’ai découvert d’autres genres musicaux, notamment le folk, le rock, la pop… et je me suis mis à les jouer. Quand, j’ai commencé à composer des chansons pour les interpréter moi-même, j’ai mis à profit ce que j’ai appris dans la musique occidentale pour l’intégrer dans la chanson kabyle me disant que c’est un plus pour notre culture. En tout cas, c’est dans ce style que je me sens le plus moi-même, que je m’exprime pleinement. C’est un style d’ouverture... Lire la suite 
 
----------------------------------------------------------------------
 
Vie villageoise 
Ighil Ali / Les enfants font rire les adultes… 
Tout de suite et sans transition, ces charmants petits chérubins nous emmènent dans un monde où sont décrits de manière plaisante les caractères, les mœurs et les aventures de personnages du terroir et de la réalité de notre quotidien. A priori, le thème est visiblement en déphasage avec la personnalité de la gent enfantine, mais au bout d’un certain moment, on se rend compte que ces petits comédiens sont bien conscients de se moquer des convenances sociales et du monde des adultes. Une inversion des rôles bien utile aux adultes pour comprendre les enfants et vice versa. Lire l'article
- “Dora l’exploratrice”, coqueluche des enfants akbouciens 
- La fièvre de la drague sur internet ! 
- Ces portables qui ruinent les amoureux! 
- Internet/ La ville d'Akbou à l'heure de l'Adsl 
- Des citoyens d'Ighil Ali s’opposent à la démolition de l’école des Sœurs-Blanches 
- Timassourin, l’école des Sœurs-Blanches d'Ighil Ali 
- Retrouvez d'autres articles sur mon blog 
----------------------------------------------------------------------
 
Cliquer sur la photo pour entrer dans l’univers de la chanson francophone !  
 
Les sublimes Jacques Brel, Léo Ferré et Georges Brassens, trois monuments de la chanson d’expression française 
----------------------------------------------------------------------
 
Enseigner le Français(Français langue étrangère) 
----------------------------------------------------------------------
 
Visitez virtuellement nos villages Ighil Ali , Tabouanant et Sidi Aich  
----------------------------------------------------------------------
 
Quelques-uns de mes articles sur Internet : 
- Mes nouvelles sur Rouscaille Story 
- L'Incomprise 
- Le forgeron d’Akalous 
- Enquête sur le célibat en Kabylie 
- Quand on a que l'amour 
- A la rencontre du printemps  
- Entretien avec Chafaa Housni du groupe rap INDEX RK 
- Hamid, rocker : «J’adore me produire dans les campus !» 
- Qui a tué le chanteur Meksa ? 
- Mercantis à l'assaut de l'art 
- Le musicologue universaliste Igor Bouchène 
- Le rap, la complainte juvénile 
- Wahab, la tradition musicale kabyle! 
- Légende d’Anzar : Le paroxysme de l’amour 
- D'Ighil Ali à Montréal, Séghira Bouhaddi, la messagère de la culture berbère 
- Le songe d’une nuit d’été 
- Disparition tragique de Meksa 
- Jean retrouve sa colline 
 
 
Tous droits réservés - Reproduction totale ou partielle interdite sans autrisation préalable et sans en mentionner les sources 
 
 
Compteur installé le 17 mai 2006 


 

(c) Karim Kherbouche - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 28.07.2007
- Déjà 2171 visites sur ce site!